Exercices de style.

Je pioche dans les poches facétieuses de Lucie pour construire mes chemins de traverse.
(http://facetiesdelucie.canalblog.com/tag/ecriture).

Les contraintes ici sont une série de mots à placer dans un texte, parfois improviser à partir d’une photo.

Des mots, une histoire 63. Pioche : tard – pelage – lettre – muguet – tornade – prélude – oiseau – temps – plateau – duel – éternité – bégayer – toxique – merveilleuse – soleil – film – fugitif – interdit – carnage.

Emmurées derrière le ciel.

Ce soir, le soleil laisse sur nos poings
Le film de sang, auréolé de bleus,
Dont l’éternité accouche au matin.

Il suit à la lettre qui bégaie l’heure
Dernière, en pèlerinage, en prélude
aux pires fins, vers la vie fugitive.

Il sillonne le malheur des temps, l’œil
Toxique, au mur des tornades aligne
Des espoirs, fusille l’oiseau, qui brillent
En s’abattant. Bruissant de Dieux, de feux
Et de nos mortes, le plateau astral
reste interdit. Aucun muguet brandi
ne pourra laver le front des aurores.

Tard dans le carnage, un duel parfois
Se tente : Cassandre contre Goliath.
Je la pleure chaque matin. Chaque ombre
D’instant perdu, en grand deuil, merveilleuse,
Traîne en moi une Déesse. Sa voix,
Tranchant le pelage du ciel, rappelle
L’azur à ses devoirs. Je vis sereine :

Mes soeurs, dans mon corps, une âme a passé.

___

Puzzle de dernière minute, par OL.

L’oiseau-temps interdit la tornade.
Le soleil couvrait son pelage
Comme les préludes du muguet fugitif.
Ce duel, lettre merveilleuse sur le plateau, arrive-t-il trop tard –
Comme le bégaiement d’un film ou un carnage toxique ?
Eternités !

___

Une seule main était tendue, par Cé.

C’était bien tard, dans un carnage au pelage interdit
Je vous le répète :
Tout est écrit dans la lettre du fugitif, ce film sur papier au muguet,
Vous voyez bien lequel.
Le soleil sommeillait au creux de la tornade.
Normal que ça l’ait rendu folle, non ?
Elle était si merveilleuse … Sa main tendue en prélude
Tenant ce sirop toxique offert par un oiseau aux vestiaires
Je crois que c’était vers 19h63.
Elle s’est mise à bégayer, sûrement pour gagner du temps
Pourtant elle savait qu’après elle aurait l’éternité servi sur un plateau

Et puis c’était déjà fini…
Mais bon sang, quel duel (!)

Des mots, une histoire, 65. encens – amour – marin – coquinerie – embruns – albinos – baie – ténébreuse – naufrage – pins – affiche – balai – ballon – phare – râler – froc – flot(s) – communion – mouette – sel – velours – changement – mammouth – réale – au revoir – chocolat

Des mots, une histoire 64. diplomatie – église – inspirante – croquis – vocation – escarpin – impureté – altitude – destination – esperluette – solitude – anaphore – parcimonie – inquiétude – identité – faux (outil) – surprise – tour – papier – porte – assassin – vacances – jalousie – ensoleillé – victoire – pyramide

Le crépuscule des fils.

L’homme a fiché son grappin dans la transcendance :
A une esperluette de Dieu, astiquant
Son escarpin par vocation ou indigence,
Il inspire l’arrogance des pyramides,
L’ivoire des tours, la parcimonie de l’être,
Et la froideur des catastrophes sidérales.

Sur sa victoire et ses impuretés, l’église
A fermé la jalousie du ciel. L’assassin,
En mal d’altitude, vomit sa bile, égraine
Des grappes d’anaphores par diplomatie.
Il règne pour cause de vacances des Cieux –
Il sut les précipiter. Notre espoir s’enferre
En d’impénétrables voies sans destination.

Il prétend que nous sommes son croquis, son verbe,
La boue pour papier, coulant notre identité
Dans l’ornière des néants et des hiérarchies,
Laissant béante toute porte sur la chute.
Il manie la surprise et l’inquiétude en maître.
Sur son œil, vide ensoleillé, plane une faux.
Il piste notre solitude et nos amours :
S’il se rapproche, c’est pour mieux augmenter l’une
Et saper les racines et l’aile des autres.

Des mots, une histoire 62 : immédiateté – assiette – création – café – peau – trille – absence – bergamote – confiance – peigne – hermétique – insouciance – facile – tristesse – sourire – diable – déception – labyrinthe – sang – coincidence – chavirer – connexion

Des mots, une histoire 61 : hiberner – sentiment – tendresse – cachette – étagère – indécis – traîner – émanation – garnements – manque – spinalien – béant – désorienté – interdit – nocturne – caricature – caractère – banalisé – dosage – bleu – isoloir – enquêter – lointain – épaule – train – repartir – voyage

Des mots, une histoire 60 : myriade – vide – lundi – (saturnale)s – grenouille – bulle – icône – silencieuses – astuce – savoir-vivre – valise – étourderie – soif – plaine – kaléidoscope – (syndérèse) – fièvre – trottoir – renverser – paupière – surprise

2 réponses à Exercices de style.

  1. red dit :

    Merveilleuse!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *