Des effets de la sidération sur les Hommes de Raison. (communiqué AVFT).

___________________

CQFD. Ces hommes de Raison (journalistes & Magistrats) expérimentent les effets de la sidération – dans un contexte où ils ne ressentent aucun danger de mort imminente, mort psychique ou mort physique, comme c’est le cas face à la violence sexuelle masculine. Ils ont désormais les moyens d’entrevoir que plaquer leur « rationalisme » (idéologique, donc morbide) sur le comportement des victimes pour douter de leur parole est irrémédiablement et impardonnablement absurde le signe d’un manque d’empathie.

 

Ce contenu a été publié dans féminisme, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>