Une haine dont on ne voit pas les preuves

Le sourire des actrices pornographiées masque la violence des images, des insultes, des ordres, des humiliations filmées. Masquer ici équivaut à érotiser, c’est à dire susciter l’excitation en montrant cette violence, et donc apprendre aux hommes à rechercher cette violence pour éprouver cette excitation. Le sourire érotise aussi la violence vécue sur le plateau, car le scénario laconique sur le papier « dérape » très souvent en live vers le viol et la douleur, sans que l’actrice puisse arrêter quoi que ce soit.

L’argent que touchent (sans l’empocher bien souvent) les femmes prostituées masque la violence de la relation : pourtant un homme s’est approprié la vie d’une femme pour la vendre à d’autres hommes et un homme achète le droit d’utiliser un humain comme une poupée.

L’excitation sexuelle est naturalisée, au point que les non féministes pensent que c’est une réaction positive exprimant un moi profond. Or elle est socialement déterminée. Elle est donc ancrée dans la haine sexiste qui organise l’érotisme patriarcal. La haine s’entend dans chaque mot de la sexualité (baiser, enculer, défoncer), dans les appoints érotiques de la porno (salope, chienne), dans les pratiques normatives (« baiser un pute ») ou les pratiques périphériques – mais bien dans la norme patriarcale (Sadisme dans le SM, bâillonner et dominer dans le fétichisme et le bondage, etc.).

La conspiration des oreilles bouchées rencontre un silence de mortes …. et en filmant les sourires et la simulation de l’excitation sexuelle, la pornographie transforme notre silence en liberté d’expression.


Une femme bâillonnée ne s’exprime pas librement.

BIBLIO

Diana Russell Against Pornography: The Evidence of Harm,

livre en ligne :

Against Pornography 1 of 5 – Front Matter (Table of Contents, Preface, Introduction)

Against Pornography 2 of 5 – Visual Pornography Part 1 (reprints from pornographic publications)

Against Pornography 3 of 5 – Visual Pornography Part 2 ( reprints from pornographic publications)

Against Pornography 4 of 5 – Pornography as a Cause of Rape (causation, empirical findings)

Against Pornography 5 of 5 – Back Matter (Conclusion, References, Activist Organizations, Index)

Diana RussellPornography As A Cause of Rape, livre en ligne :

http://www.dianarussell.com/Pages/pornasacauseofrape.html

Pornography and sexual violence : evidence of the links : the complete transcript of public hearings on ordinances to add pornography as discrimination against women, Minneapolis City Council, Government Operations Committee, December 12 and 13, 1983.  Minneapolis. City Council. Government Operations Committee

Ce contenu a été publié dans mensonges pro-sexe, sex-positiv, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *